Les huiles essentielles expectorantes

Une huile essentielle expectorante permet d’augmenter l’expulsion du mucus de la trachée ou des bronches par de l’expectoration ou de la toux.

Les huiles essentielles riches en oxydes terpéniques ont des propriétés expectorantes et aussi décongestionnantes respiratoires. Ce sont ces molécules couramment rencontrées dans les huiles essentielles qui stimulent les glandes exocrines ayant une action pulmonaire et digestive.

Vous trouverez ci-après une liste non exhaustive d’huiles essentielles expectorantes  qui permet de sélectionner celle ou celles qui sont le mieux adaptées à vos besoins.

Oxydes terpéniques – Propriétés biologiques générales

  • Expectorants +++, mucolytiques ++, décongestionnants broncho-pulmonaires ++ ; (par ex. : HE Eucalyptus globulus à 1,8-cinéol qui stimule les glandes à mucine)
  • Toniques circulatoires (améliore les échanges vasculaires et énergétiques)
  • Activateurs métaboliques
  • Anti-inflammatoires
  • Anti-infectieux (antibactériens modestes, antiviraux, antiparasitaires)
  • lmmunomodulants
  • Positivants + +

Oxydes terpéniques – Toxicité – précautions d’usage

Les oxydes terpéniques sont dans I’ensemble peu toxiques, sauf en cas d’emploi excessif ou elles peuvent provoquer des nausées, vomissements, vertiges, désorientation.

  • L’ascaridiole est hépato et neurotoxique, inscrit en liste 2 des substances vénéneuses; attention donc à son emploi chez le nourrisson et le jeune enfant.
  • L’eucalyptol de synthèse ou rectifié (contre façon) peut être irritant pour les voies respiratoires. Attention à I’assèchement possible provoqué par des applications cutanées excessives d’Eucalyptus globulus. En outre, I’eucalyptol est contre indiqué chez I’asthmatique. L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus présente une toxicité à la dose de 4 ml, per os.
  • Le menthofurane (présente dans la Menthe pouliot) est toxique.

Oxydes terpéniques – Structure moléculaire

Les Monoxydes terpéniques

  • 1,8-cinéol ou eucalyptol présent dans les Myrtaceaes (eucalyptus, niaouli, myrte corse), les Lauraceae (laurier, ravintsara), les Lamiaceae (romarin, lavande) et les Zinsiberacae (cardamome) : expectorant +++, stimule les glandes à mucine et I’activité ciliomotrice de la muqueuse bronchique, antibactérien souvent actif sur Staphylococcus aureus, immunomodulant en augmentant les beta-gamma-globulines.
  • Linaloloxyde (présent dans l’hysope couchée) : atoxique et très actif dans la crise d’asthme, anti-inflammatoire, expectorant, antiviral, surtout sur le virus respiratoire syncitial.
  • Pipéritonoxyde (présent dans la menthe à longues feuilles) : anti-inflammatoire, antiviral actif sur les virus enveloppés, antiparasitaire actif sur oxyures et tænia.

Les Monoxydes sesquiterpéniques

  • Bisabololoxydes A, B, C (camomille allemande)

Les Monoxydes franciques

  • Menthofurane (menthe suave) toxique

Les Dioxydes terpéniques

  • Ascaridiol est un peroxyde du (chénopode, boldo) antiparasitaire actif + + + sur I’ascaris, hépato et neurotoxique.

Huile essentielle Eucalyptus radiata

L’huile essentielle d’Eucalyptus radiata est huile essentielle des voies hautes. L’huile essentielle pour les voie basses et affections pulmonaires à utiliser est l’huile essentielle globulus est celle à utiliser pour les affections pulmonaires basses à la différence de l’huile essentielle d’Eucalyptus globulus.

Nom botanique : Eucalyptus radiata

Origine : Australie, Afrique du Sud

Culture : sauvage

Partie utilisée :  feuilles

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : Mentholée, cinéolée et fraîche
  • Apparence : Liquide
  • Couleur : Incolore à jaune pâle

Principaux composants biochimiques

  • Cinéol 1,8 (Eucalyptol) : 60,00 à 80,00%
  • D-Limonène : <= 15,00%
  • Alpha terpinéol : 4,00 à 14,00%
  • Terpinyl acétate : <= 5,00%
  • Alpha pinène : <= 5,00%

Allergènes : D-Limonène (<= 15,00%), Géraniol (<= 2,00%), Citral (Géranial + Néral) (<= 2,00%), Citronellol (<= 1,00%), Linalol (<= 1,00%)

Principales propriétés en aromathérapie

  • Anticatarrhale, expectorante ++++
  • Anti-infectieuse, antibactérienne ++, antivirale +++
  • Anti-inflammatoire
  • Positivante

Huile essentielle eucalyptus radiata – indications

  • Affections des voies respiratoires :  voie haute  pour les voies basses voir à Eucalyptus globulus
  • Rhinite, rhinopharyngite, grippe +++, otite, sinusite, bronchite +++, toux +++
  • Conjonctivite, iridocyclitis (inflammation de l’iris et du corps ciliaire de l’oeil)+++
  • Vaginite, endométriose
  • Acné
  • Asthénie, frilosité

Propriétés Energétiques

  • stimulante et tonifiante dans le cas de faiblesse ou découragement
  • apporte du courage pour entreprendre
  • favorise la concentration
  • aide à prendre conscience de nos projections relationnelles
  • amène lucidité et clarté
  • encourage la réalisation de projets
  • apaise le sentiment d’abandon, rejet ou de séparation
  • huile essentielle du chakra du cou

Comment choisir la bonne huile essentielle d’Eucalyptus ?

Vous trouverez un comparatif de 3 huiles essentielles d’Eucalyptus les plus commercialisées ci-après :

Eucalyptus Radiata ORL, anti catarrhale, expectorante, anti inflammatoire, antispasmodique, antibactérienne, immunostimulante Sinusites, rhinites, otites, bronchites, grippes, toux grasses, conjonctivites, assainissant de l’air. Utilisation en pédiatrie.
Asthénies
Eucalyptus Globulus Broncho-pulmonaire voie basse, anti infectieux, antiseptique, respiratoire, anti catarrhale, mucolytique, expectorante (asséchant pulmonaire), anti-inflammatoire, antispasmodique Bronchite, pathologies pulmonaires, rhino-pharyngite.
Eucalyptus Citronné Anti-inflammatoire, anti-rhumatismale, antalgique, myorelaxante, répulsive moustique Arthrites, arthrose, rhumatismes, tendinites, piqûres de moustique

 

Huile essentielle Eucalyptus radiata : recettes cosmétiques

L’huile essentielle d’Eucalyptus est excellente pour le soin de la peau en raison de ses propriétés tonifiantes et purifiantes. Elle convient particulièrement aux peaux impures ou  grasses.

Recette Bain à l’Eucalytpus radiata :

Mélangez une tasse de lait de Coco + 10 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus radiata
Verser dans l’eau de votre bain juste avant de vous y plonger. Vous pourrez aussi rajouter une tasse de sel d’Epsom avec 1/2 tasse de poudre de bicarbonate de Sodium.

Contre-indications

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante ou chez les bébés et enfants sans avis médicale préalable.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.

Nous vous invitons de consulter aussi notre article Comment choisir la bonne huile essentielle d’Eucalyptus ?

Comment choisir la bonne huile essentielle d’Eucalyptus ?

Huile essentielle d’Eucalyptus – comment la choisir

L’eucalyptus est utilisée depuis la nuit des temps par les peuples indigènes pour assainir et préparer le corps aux périodes hivernales, d’où son nom « arbre à fièvre ».

Il y aurait environ 600 espèces  d’eucalyptus qui est cultivé dans de nombreux pays.  Les huiles essentielles proviennent majoritairement d’Australie, du Brésil mais aussi de l’Afrique du sud :
Eucalyptus camaldulensis originaire de Corse
Eucalyptus citriodora originaire de Brésil, Magadascar ou Chine, Eucalyptus dives, Eucalyptus polybractea, Eucalyptus phellandra et Eucalypus radiata  originaires d’Australie
Eucalyptus globulus originaire d’Espagne et Portugal
Eucalyptus staigeriana originaire du Brésil
Eucalyptus smithii originaire d’Afrique du Sud

La plupart des huiles essentielles d’Eucalyptus sont respiratoires en raison du 1,8 cinéol, un oxyde charactérisque pour une partie d’entre elles. L’eucalyptus  citriodora est une exception avec son composant biochimique principal le citronellal.

Vous trouverez ci-dessous un récapitulatif des 3 huiles essentielles d’eucalyptus qui sont le plus souvent utilisées en aromathérapie :

Eucalyptus radiata ORL, anti catarrhale, expectorante, anti inflammatoire, antispasmodique, antibactérienne, immunostimulante Sinusite, rhinite, otite, bronchites, grippe, toux grasse, conjonctivite, assainissant de l’air. Utilisation en pédiatrie.
Asthénie.
Eucalyptus globulus Broncho-pulmonaire voie basse, anti infectieux, antiseptique, respiratoire, anti catarrhale, mucolytique, expectorante (asséchant pulmonaire), anti-inflammatoire, antispasmodique Bronchite, pathologies pulmonaires, rhino-pharyngite.
Eucalyptus citriodora (Eucalyptus citronné) Anti-inflammatoire, anti-rhumatismale, antalgique, myorelaxante, répulsive moustique Arthrite, arthrose, rhumatismes, tendinite, piqûre de moustique

Vous pourrez aussi consulter la fiche de l’Eucalyptus polybractea (Eucalyptus à cryptone) qui est un peu moins connue et qui est particulièrement intéressante dans le cas d’affections gynécologiques et urinaires ou contre des parasites intestinaux.