Huile essentielle de Ravensare aromatique

L’huile essentielle de Ravensare ou Agatophylle est une puissante anti-virale, immunostimulante et neurorégulatrice. Elle fait partie des huiles indispensables dans des périodes d’épidémies ou dans le cas d’épuisement.

Nom botanique : Ravensara aromatica Sonnerat syn. Agatophyllum aromaticum

Origine : Madagascar
Culture : sauvage
Partie utilisée :  feuilles et rameaux*

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : caractéristique, aromatique, légèrement boisé et anisé
  • Apparence : liquide
  • Couleur : jaune à jaune clair

Principaux composants biochimiques

Oxydes, Monoterpènes, Sabinène, Myrcène
Allergènes : Linalol, Limonène, Eugénol

Principales propriétés en aromathérapie

  • stimulante du système immunitaire ++++
  • stimulante du SNC ++++
  • puissante antivirale
  • anti-stress, tonique général
  • anti-allergique
  • anti-asthmatique
  • anti-infectieuse
  • anti-inflammatoire
  • antiseptique
  • antivirale+++
  • antibactérienne
  • antispasmodique
  • antitussive
  • analgésique
  • cortisone-like
  • expectorante
  • circulatoire, décongestionnante veineuse

Huile essentielle Ravensare – indications

  • Affections des voies respiratoires
  • Amygdalite ++, rhinopharyngite +++, laryngite, grippe ++, otite sinusite +, bronchite +++, bronchite asthmatiforme, bronchopneumonie +
  • Troubles ORL, sinusite
  • Adénites d’origine infectieuse (inflammation d’un ou plusieurs nœuds lymphatiques)
  • Dermite bactérienne
  • Convalescence, fatigue de fin d’hiver, asthénie
  • Epidémies de grippe, gastro (en diffusion pour l’effet antiseptique aérien)
  • Infections virales
  • Herpès, Zona
  • Rougeole, Rubéole, Varicelle
  • Problèmes circulatoires, oedèmes

Huile essentielle Ravensare – indications par système

  • Nerveux : Maladies issues de l’anxiété et du stress
  • Peau : herpès, infections
  • Respiratoire : bronchite, laryngite, anti-infection en cas de grippe, asthme, rhino-pharyngite, rhume, congestion, allergies
  • Muscles et articulations : problèmes neuromusculaires, fatigue musculaire
  • Cardio-vasculaire : facilite le drainage lymphatique
  • Immunité : mononucléose, varicelle, zona, typhus, VIH.
  • Digestion : stimule la vésicule biliaire
  • Génito urinaire : aide à la détoxification

Propriétés Energétiques

  • Stimulante et tonifiante dans le cas d’épuisement physique et mental (épuisement nerveux, fatigue nerveuse, irritabilité, burn-out).
  • Apaisante et équilibrante dans les cas d’agitation, stress, nervosité, angoisses, variations d’humeur.
  • Equilibrante et tonifiante dans les cas de déprime liée au stress ou la déprime saisonnière.
  • Apporte du courage pour entreprendre.
  • Emotivité.
  • Insomnie et difficulté d’endormissement.
  • Facilite le désir de changement, aide à la réalisation de notre potentiel.
  • Huile essentielle yang

Comment utiliser l’huile essentielle de Ravensare ?

Application cutanée

Diluer une goutte d’huile essentielle de Ravensare avec une cuillère a soupe d’huile végétale, puis appliquer et masser la zone concernée.

  • Fatigue, infections virales ou ORL : masser le haut du dos et la colonne vertébrale, ainsi que la plante des pieds.
  • Bronchite : appliquer sur thorax et la colonne vertébrale, ainsi que la plante des pieds.
  • Douleurs musculaires et douleurs articulaires : masser la partie concernée
  • Problèmes de peau, jambes lourdes et oedème : appliquer sur la partie concernée
  • Déprime, stress et problèmes de sommeil : masser le haut du dos et la colonne vertébrale.

Inhalation

Inhalation humide : diluer quelques gouttes d’huile essentielle de Ravensare dans un récipient d’eau chaude puis inhaler les vapeurs.
Inhalation sèche : appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de Ravensare sur un mouchoir, un stick inhalateur ou sur l’intérieur des poignets puis respirer de temps à temps.

Diffusion

Versez quelques gouttes d’huile essentielle de Ravensare dans votre diffuseur.
Pour purifier  et parfumer l’air vous pourrez associer le Ravensare à d’autres huiles essentielles comme par exemple le citron, la bergamote, le pamplemousse, la lavande ou le lavandin.
Pour le confort respiratoire vous pourrez le mélanger à l’huile essentielle d’eucalyptus radiata, le bois de rose, la menthe poivrée, le niaouli, le saro, la myrte ou le ravintsara.

Exemples de synergies avec d’autres huiles essentielles :

Dépression / déprime / épuisement : huiles essentielles de Ravensara aromatica + Cannelle + Orange. 1 goutte de chaque dilué dans une cuillère a soupe d’huile végétale appliqué en massage.

Insomnie lié au stress et l’agitation : huiles essentielles de Ravensara aromatica + Mandarine + Lavande. 2 ml de chaque à diluer dans 10 ml d’huile végétale. Masser le plexus solaire et la plante de pieds avec quelques gouttes de ce mélange chaque jour avant le coucher.

Etat grippal  : huiles essentielles de Ravensare + Eucalyptus radiata + Pin + Citron + Myrte. Elaborer un mélange à l’aide de 5 ml de chaque huile essentielle. Diffuser régulièrement dans l’atmosphère de la pièce principale. Et/ou appliquer le mélange à parts égales dilué dans une huile végétale en massages sur le corps, plusieurs fois par jour dès les premiers signes.

Etat grippal  : huiles essentielles de Ravensara aromatica + Niaouli. 5 ml de chaque à diluer dans 50 ml d’huile végétale. Massez le plexus solaire et le dos 4 à 5 fois par jour.

Fièvre / courbatures  :  10 ml d’huile essentielle de Ravensara aromatica + 5 ml d’huile essentielle de Gaulthérie + 10 ml d’huile essentielle de Niaouli. A diluer dans 20 ml d’huile végétale. Massez le plexus solaire et la voûte plantaire à l’aide de ce mélange jusqu’à 8 fois par jour pendant 3 jours.

Douleurs articulaires  :  huile essentielle de ravensare bio + huile essentielle de menthe poivrée + huile essentielle de gaulthérie. 3 ml de chaque à diluer dans 10 ml d’huile végétale. Massez les parties douloureuses avec quelques gouttes du mélange.

Hépatite virale, toxémique  :  3 ml d’huile essentielle de Ravensara aromatica + 2 ml de Thym à thujanol + 1 ml de Basilic + 3 ml de Lédon du Groenland à mélanger dans un flacon. 6 gouttes du mélange en application locale en regard du foie.

Herpès, zona  :  huiles essentielles de Ravensara aromatica + Niaouli. 1 goutte de chaque. A diluer dans une cuillère à café de gel d’aloè vera. Appliquer sur les zones concernées 3 à 4 fois par jour.

Insomnie  :  huiles essentielles de Ravensara aromatica + Mandarine + Lavande + Lédon. 2 ml de chaque à diluer dans 10 ml d’huile végétale. Masser le plexus solaire et la plante de pieds avec quelques gouttes de ce mélange chaque jour avant le coucher.

A savoir

Ne pas confondre l’huile essentielle de Ravensare avec celle de Ravintsara (Cinnamomum camphora) qui est une huile essentielle riche en camphre avec d’autres propriétés. Le Ravintsara agit sur les pathogènes. Le Ravensare agit sur l’amélioration de la réponse immunitaire.

Depuis quelques années, suite à une surexploitation le ravensare fait partie des plantes menacés d’extinction. Veillez à vous procurer uniquement une huile issue de cueillette durable et utilisez cette huile essentielle rare et précieuse avec parcimonie.

Contre-indications

Ne pas utiliser l’huile essentielle de Ravensare chez la femme enceinte ou allaitante ou chez les bébés et enfants sans avis médicale préalable.

Ravensare aromatique – Botanique

Le Ravensare aromatique syn. Agatophyllum aromaticum est un arbre de la famille des Lauraceae endémique de Madagascar
Son nom malgache Hazomanitra signifie « arbre qui sent ».
Il pousse à l’état sauvage dans les zones tropicales humides et peut atteindre 18 à 20 m de hauteur. La floraison a lieu de novembre à janvier. Les fleurs vertes mesurent 2 à 3 mm de diamètre et sont groupées en panicules axillaires. Les fruits, riches en eugénol sont subglobuleux.

Il existe également une huile essentielle extraite de l’écorce riche en Méthyl chavicol (estragole) qui a d’autres propriétés que l’huile décrite ci-dessus extraite des feuilles.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.

Cliquez ici pour acheter l’huile essentielle de ravensare.

 

Huile essentielle Menthe buisson

L’huile essentielle de Menthe buisson est rafraîchissante, énergisante et purifiante. Elle peut s’utiliser en diffusion en association avec l’huile essentielle de citron, l’huile essentielle d’eucalyptus radiata ou l’huile essentielle de myrte citronnée.

Nom botanique : Prostanthera melissifolia

Origine : Australie

Culture : sauvage

Partie utilisée : rameaux et feuilles

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : Florale avec une note d’agrumes, sucré
  • Apparence : Liquide
  • Couleur : transparent à jaune clair

Principaux composants biochimiques

alpha-pinene17.10%, limonene 1.98%
, para-cymene 1.12%
, 1.8-cineol 22.16%, linalool 11.63%, terpinene 4-ol 1.96%
, iso menthone  2.07%
, alpha-terpineol 0.86%, piperitone  31.52%
, aromadendrene 0.23%
, ledene  0.62%

Principales propriétés en aromathérapie

  • anti-bactérienne

  • rafraîchissante

Propriétés Energétiques

  • énergisante
  • stimulante

Contre-indications

Ne pas utiliser chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante.
Eviter son utilisation par les personnes prédisposées à l’asthme.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.

Huile essentielle Calytrix

L’huile essentielle de Calytrix a un arôme intense et complexe. La note de tête est citronnée, suivi d’un arôme frais et doux d’Eucalyptus, puis un éventail d’arômes, y compris une variété de notes florales, puis des notes de noisette et de bois.

Elle se marie bien avec les huiles essentielles d’agrumes ou des huiles vertes. Essayez aussi de la mélanger avec le myrte citronné ou le bois de santal.

La fleur fraîche bien que très parfumée, contient seulement une petite quantité d’huile essentielle.Le faible rendement et les distances à parcourir pour la récolte des fleurs expliquent le prix élevé pour cette huile.

Nom botanique : Calytrix exstipulata

Origine : Australie

Culture : sauvage

Partie utilisée : fleurs fraîches

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : complexe, frais, citronnée
  • Apparence : liquide mobile
  • Couleur : jaune clair

Composants biochimiques

alpha-pinene 31.09%, beta-pinene 17.73%, myrcene 1.09%, limonene 5.20%, gamma-terpinene 6.78%, terpinolene 0.69%, a-fenchol 0.57%, iso pulegol 3.06%, pulegol 1.11%, citronellol 1.05%, alpha-gurjenene 0.72%, aromadendrene  4.73%, allo-aromadendrene 1.95% , ledene 2.07%, epi-globulol  0.42%, globulol 1.03%, cubeban-11-ol 0.80%, guaia-5-en-11-ol 0.89%, epi-alpha-cadinol 0.50%

Principales propriétés en aromathérapie

  • apaisante
  • relaxante
  • stimulante
  • équilibrante

Contre-indications

Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante ou chez les bébés et enfants sans avis médicale préalable.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.

Huile essentielle Kunzea

L’huile essentielle de Kunzea est  enregistrée sur la liste «Administration des biens thérapeutiques »  (Therapeutic Goods Administration) en Australie.
Dans l’aromathérapie et médecine traditionnelle chinoise cette huile essentielle est utilisée pour harmoniser l’équilibre émotionnel. C’est une huile essentielle yang.
Son équivalent en yin est l’huile essentielle de Fragonia.

Nom botanique : Kunzea ambigua

Origine : Australie

Culture : sauvage

Partie distillée : feuilles

Caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : fraîche, épicée, avec une note de cannelle, de pin et des herbes
  • Apparence : liquide mobile
  • Couleur : incolore à jaune clair

Principaux composants biochimiques

Alpha pinène (48,5%), beta pinène (0,6%) ,2,3-dehydro-1,8 cinéole (15,4%) , myrcène (0,3%), limonène (1,3%), terpinène 4-ol (0,4%), alpha-terpinéol (2,1%), bicyclogermacrène (5,2%), citronellol (0,8%), calamenène (0,8%), ledol (0,8%), globulol (6.4%), virdiflorol (4,8%), spathulénol (0,4%).

Principales propriétés en aromathérapie

  • antalgique (douleurs musculaires et articulaires)
  • anti-inflammatoire
  • antiseptique
  • bactéricide
  • fongicide, repousse les parasites et insectes,
  • soulage les douleurs rhumatoïdales, tendineuses, migraines, céphalées
  • problèmes ORL
  • stimulante cérébrale
  • donne courage et force
  • anti-stress, apaisante dans l’état d’anxiété ou dépression

 

Propriétés énergétiques

  • aide à l’encrage / centrage
  • apaisante et énergisante
  • réconfortante

Huile essentielle Kunzea : exemples d’utilisation

diffusion ou inhalation Diffusion atmosphérique : versez quelques gouttes dans un diffuseur, respirez
bainBain, spa, bain de pieds : ajouter 2-10 gouttes d’huile essentielle de Kunzea préalablement diluées dans un support avant de vous plonger dans l’eau.
voie cutanée Irritations cutanées : 90 gouttes (2.5 ml) d’huile essentielle de Kunzea diluée dans 2.5 ml d’huile végétale ou du gel d’aloe vera. Appliquez localement en massant légèrement pour faire pénétrer les actifs..
voie cutanéeMuscles fatigués : mélangez 90 gouttes d’huile essentielle de Kunzea (2.5 ml) avec 50 ml d’huile végétale (ex : Macadamia). Ensuite massez doucement le long de la colonne vertébrale.
diffusion ou inhalationCoup de froid / rhume :  Versez de l’eau bouillante dans un bol, ajoutez 5 à 10 gouttes d’huile essentielle de Kunzea. Laissez diffuser 5 minutes à l’air libre puis penchez la tête au dessus du bol, fermez-les yeux et couvrez-vous d’une serviette de toilette pendant 5 minutes. Inspirez lentement et profondément.

Huile essentielle Kunzea : contre-indications

Ne pas utiliser chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante.
Eviter son utilisation par les personnes prédisposées à l’asthme.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.

Huile essentielle Menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée fait partie des huiles essentielles de la sphère hépatique. Elle est également tonifiante et antalgique. Elle fait partie des huiles essentielles indispensables en raison de ses nombreuses autres propriétés.

Nom botanique : Mentha piperita

Origine : France, Angleterre, Bulgarie, Grèce, Espagne, Hongrie

Culture : sauvage

Partie utilisée : parties aériennes

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : herbacée, fraîche et mentholée
  • Apparence : liquide mobile limpide
  • Couleur : incolore à verdâtre pâle


Principaux composants biochimiques

  • Menthol : 30,00 à 55,00%
  • Menthone : 12,00 à 32,00%
  • Cinéol 1,8 (Eucalyptol) : 3,00 à 14,00%
  • Isomenthone : 1,00 à 10,00%
  • Menthyl acétate : <= 10,00%
  • Néomenthol <= 10,00%

Allergènes présents D-Limonène (<= 5,00%), Linalol (<= 0,50%)

 

Principales propriétés en aromathérapie

  • Régulateur et protecteur hépatique :
    – Cholérétique et cholagogue, stimulante du pancréas : augmente la sécrétion de la bile et son excrétion, grâce à ses cétones fluidifiantes, préconisé lors d’insuffisances hépatopancréatiques + + +.
    – Très utile dans toutes les hépatites (mais toujours < 5 % dans une préparation).
    Nausées, mal des transports,  nausées postopératoires.
    – Nettoyeur, dépuratif sanguin : élimine les radicaux libres, les déchets des thérapeutiques.
    – Réduction des spasmes du gros intestin, et facilite l’introduction du coloscope lors d’une coloscopie.
  • Tonique et stimulant cérébral, dynamisant.
  • Antalgique +++ (utilisée en traitement topique, dans les douleurs diminuées par le froid, l’huile essentielle excitant les récepteurs du froid et stimulant un refroidissement par une action au niveau des canaux calciques)
    Maux de tête 
    – Douleurs musculaires.
    – Traitement topique d’appoint antiprurigineux, piqûres d’insectes.
  • Anti-infectieuse, bactéricide, virucide, antiamaryle +++ (virus de la fièvre jaune), fongicide, vermicide. Activité bactériostatique démontrée envers Salmonella enteridis et Listeria monocytogenes.
  • Hormon-like, favorise les règles
  • Active sur le SNA
  • Favorise la respiration métabolique cellulaire.
  • Dynamise les synergies d’huiles essentielles, s’intègre de 3 à 5 % dans un mélange.
  • Rafraîchissante

Propriétés cosmétiques

huile essentielle tonifiante et rafraîchissante à utiliser à maximum 5% dans un soins corporel, ne pas utiliser dans le bain

 

Propriétés Energétiques

  • stimulante, tonifiante, rafraîchissante 

Exemples d’utilisation

Démangeaisons cutanées : huiles essentielles de Menthe + Thym à thujanol + Lavande. 1,5 ml de chaque à diluer dans un 20 ml d’huile végétale de Calophylle ou du gel d’aloe vera. Appliquer la lotion sur les parties à traiter deux fois par jour.

Mal de tête : huile essentielle de Menthe + Lavande fine + Gaulthérie + huile végétale. 10 ml de chaque. Massez quelques gouttes du mélange sur le front et les tempes plusieurs fois par jour et tant que nécessaire. Attention aux yeux!

Douleurs articulaires : huile essentielle menthe (1 ml) + macérat d’arnica (18 ml) + huile essentielle gaulthérie (1,5 ml) + huile essentielle hélichryse  (1 ml) + huile essentielle romarin camphre  (1 ml) + macérat de millepertuis (15 ml) . Mélanger tous ces ingrédients et appliquer quelques gouttes sur les zones douloureuses 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Transpiration : huile essentielle menthe (0,5 ml) + huile essentielle géranium (0,5 ml) + huile essentielle sauge (0,5 ml) . Mélangez ces huiles essentielles avec 100 ml de gel aloe vera. Appliquez une noisette de ce mélange sous les aisselles après la douche.

Contre-indications

Ne pas utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante. A haute dose, la menthone est excito-stupéfiante et hypertensive! Les préparations à base de menthol ne doivent pas être administrées au niveau du visage, chez les jeunes enfants, en raison de risques de spasmes de la glotte. Effet rare, mais décrit dans la littérature. La consommation de fortes doses d’huile essentielle de menthe peut provoquer des céphalées ou des aigreurs d’estomac. Réaction allergique au menthol possible. La Menthe est dermocaustique et agressive pour les yeux, elle doit impérativement être diluée dans une huile végétale ou du gel d’aloe vera pour les applications externes à dose maximale de 5%. En ingestion : maxi 1 goutte.

L’utilisation de de l’huile essentielle de Menthe est à proscrire lors de la prise de remèdes homéopathiques.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.