Les huiles essentielles expectorantes

Une huile essentielle expectorante permet d’augmenter l’expulsion du mucus de la trachée ou des bronches par de l’expectoration ou de la toux.

Les huiles essentielles riches en oxydes terpéniques ont des propriétés expectorantes et aussi décongestionnantes respiratoires. Ce sont ces molécules couramment rencontrées dans les huiles essentielles qui stimulent les glandes exocrines ayant une action pulmonaire et digestive.

Vous trouverez ci-après une liste non exhaustive d’huiles essentielles expectorantes  qui permet de sélectionner celle ou celles qui sont le mieux adaptées à vos besoins.

Oxydes terpéniques – Propriétés biologiques générales

  • Expectorants +++, mucolytiques ++, décongestionnants broncho-pulmonaires ++ ; (par ex. : HE Eucalyptus globulus à 1,8-cinéol qui stimule les glandes à mucine)
  • Toniques circulatoires (améliore les échanges vasculaires et énergétiques)
  • Activateurs métaboliques
  • Anti-inflammatoires
  • Anti-infectieux (antibactériens modestes, antiviraux, antiparasitaires)
  • lmmunomodulants
  • Positivants + +

Oxydes terpéniques – Toxicité – précautions d’usage

Les oxydes terpéniques sont dans I’ensemble peu toxiques, sauf en cas d’emploi excessif ou elles peuvent provoquer des nausées, vomissements, vertiges, désorientation.

  • L’ascaridiole est hépato et neurotoxique, inscrit en liste 2 des substances vénéneuses; attention donc à son emploi chez le nourrisson et le jeune enfant.
  • L’eucalyptol de synthèse ou rectifié (contre façon) peut être irritant pour les voies respiratoires. Attention à I’assèchement possible provoqué par des applications cutanées excessives d’Eucalyptus globulus. En outre, I’eucalyptol est contre indiqué chez I’asthmatique. L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus présente une toxicité à la dose de 4 ml, per os.
  • Le menthofurane (présente dans la Menthe pouliot) est toxique.

Oxydes terpéniques – Structure moléculaire

Les Monoxydes terpéniques

  • 1,8-cinéol ou eucalyptol présent dans les Myrtaceaes (eucalyptus, niaouli, myrte corse), les Lauraceae (laurier, ravintsara), les Lamiaceae (romarin, lavande) et les Zinsiberacae (cardamome) : expectorant +++, stimule les glandes à mucine et I’activité ciliomotrice de la muqueuse bronchique, antibactérien souvent actif sur Staphylococcus aureus, immunomodulant en augmentant les beta-gamma-globulines.
  • Linaloloxyde (présent dans l’hysope couchée) : atoxique et très actif dans la crise d’asthme, anti-inflammatoire, expectorant, antiviral, surtout sur le virus respiratoire syncitial.
  • Pipéritonoxyde (présent dans la menthe à longues feuilles) : anti-inflammatoire, antiviral actif sur les virus enveloppés, antiparasitaire actif sur oxyures et tænia.

Les Monoxydes sesquiterpéniques

  • Bisabololoxydes A, B, C (camomille allemande)

Les Monoxydes franciques

  • Menthofurane (menthe suave) toxique

Les Dioxydes terpéniques

  • Ascaridiol est un peroxyde du (chénopode, boldo) antiparasitaire actif + + + sur I’ascaris, hépato et neurotoxique.

huile essentielle Laurier noble

L’huile essentielle de Laurier noble est un neurotonique et équilibrant émotionnel. C’est une huile pour les personnes angoissées, qui manquent de confiance ou qui n’arrivent pas à s’exprimer. Elle est également intéressante pour ses propriétés antalgique et antidégénéréscent.

Nom botanique : Laurus nobilis

Origine : France, Maroc, Portugal, Balkans, bassin méditérranéen

Partie utilisée : feuilles et rameaux fructifiés

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : cinéolée, menthée et camphrée
  • Apparence : liquide mobile limpide
  • Couleur : incolore à jaune clair

Principaux composants biochimiques

  • Cinéol 1,8 (Eucalyptol) : 35,00 à 52,00%
  • Linalol : 3,00 à 22,00%
  • Sabinène : 3,00 à 11,00%
  • Alpha terpinéol : <= 11,00%
  • Terpinyl acétate : <= 11,00%
  • Alpha pinène : 3,00 à 10,00%

Allergènes : Linalol (3,00 à 22,00%), D-Limonène (<= 2,50%), Eugénol (<= 2,00%), Géraniol (<= 0,30%)


Principales propriétés en aromathérapie et indications thérapeutiques

  • Anti-dégénérescent et antiputride
    – Nécroses, gangrènes, escarres
    – Cancers
    – Fermentations gastro-intestinales++++ (colites, flatulences) en synergie avec les huiles essentielles de cannelle, girofle et citron
  • Infections buccales : apthes, gingivites, parodontites + + +
  • Antisclérosant, antalgique, lutte contre le vieillissement
    – Rhumatismes, arthrose, arthrite
    – Odontalgie
  • Antalgique++++
    -Rhumatismes++++, contractures musculaires, crampes
  • Neurotonique, stimulant cérébral, régulatrice du système nerveux : angoisses, peurs, états morbides
  • Anti-infectieux léger, immunostimulant, bactéricide, virucide, fongicide
    – Affections cutanées : acné, furoncles, eczéma
    – Affections bronchiques (mucolytique, expectorant dû au 1,8-cinéol), emphysème, bronchite et asthme
    – Affections génito-urinaires de la femme
    – Grippe
  • Régulateur lymphatique
    – Adénopathies, drainages lymphatiques, car dynamise la microcirculation Iymphatique
  • Antispasmodique (complémentaire), expectorant et mucolytique
  • Propriétés insecticides démontrées (acariens, poux, coléoptères de la farine), anti-mites.

Propriétés cosmétiques

  • anti-âge, prévention rides (peau matures, prévention vieillissement cutané)
  • anti-infectieuse : anti-acné, eczéma (peaux à problèmes)
  • tonifiante, drainante dans les soins minceur ou anti-cellulite

Propriétés Energétiques

L’huile essentielle de laurier noble est un neurotonique et stimulant cérébral. Elle aide à sortir des impasses affectives ou des torpeurs mentales. C’est l’huile essentielle indispensable pour les personnes angoissées, timides, qui manquent de confiance ou qui n’arrivent pas à s’exprimer. C’est l’huile essentielle du chakra du cou.

  • active l’énergie en douceur
  • renforce le système neurovégétatif
  • renforce la capacité de concentration et la mémoire
  • développe inspiration et créativité
  • assagit les psychoses, phobies, peurs (notamment des examens) et angoisses en général ainsi que la mélancolie
  • donne confiance à ceux qui sous-estiment leurs capacités intellectuelles ou qui ont des difficultés à s’exprimer verbalement
  • aide à dépasser ses limites, couronne les vainqueurs rend I’inaccessible accessible

Exemples d’utilisations

Angoisse, manque de confiance en soi (peur de parler, de peur de ne pas être à la hauteur ou de ne pas pouvoir réaliser ses objectifs…) :
appliquer chaque matin une goutte d’huile essentielle de laurier noble dans le creux du cou et respirer directement l’huile essentielle directement de la bouteille dans la journée.

Aphtes : mélanger 10 ml d’huile de noix de coco ou de sésame + 10 gouttes d’huile essentielle de laurier noble. Appliquer directement sur la zone concernée 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Coups et bleus (ecchymoses) : mélanger dans un flacon roll-on en verre 2.7 g de macérât d’Arnica + 2.7 g de macérât de Calendula + 1 goutte de Vitamine E +3 g d’huile essentielle d’Hélichryse + 2 g d’huile essentielle de Laurier noble.  Appliquer sur la zone à traiter 2 à 4 fois par jour si nécessaire. 

Ganglions enflés : appliquer de l’huile essentielle de laurier noble directement sur les zones à traiter, plusieurs fois par jour selon évolution.

Contre-indications

Ne pas utiliser chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante. Peut irriter la peau sensible.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.