Huile d’olive

Nom botanique : Olea europea

ll existe plus de cent variétés d’oliviers. Originaire d’Asie centrale, il s’est par la suite répandu tout autour de la Méditerranée avant d’être introduit dans les zones d’Amérique ayant le même climat.  L’huile est extraite de ses fruits .

Propriétés cosmétiques de l’huile d’olive

  • calmante
  • nourrissante
  • adoucissante

Pour quel type de peau utiliser l’huile d’olive ?

peau sèche, mature, ridée, iritée
cheveux secs, abîmées
ongles cassants

Caractéristiques huile d’olive

Riche en vitamines A et E. Couleur verte plus ou moins clair et  arôme plus ou moins prononcé, en fonction de la qualité des olives et régions de récolte. Elle est moyennement absorbée par la peau

Conservation

+ rancit très lentement – à utiliser dans les 2 ans après extraction

Comment soigner une brulure ?

Comment soigner une brulure avec les huiles essentielles ?

Nous employons au quotidien des objets susceptibles d’occasionner des brûlures. Barbecue, fer à repasser, porte de four ou casserole brûlante. Quelques secondes d’inattention suffisent à provoquer une brulûre. Provoquant une destruction superficielle ou plus profonde de la peau, la brûlure peut laisser des traces si on n’agit pas rapidement.

Même si les brûlures légères peuvent guérir sans soin, certains gestes et remèdes peuvent accélérer la guérison et vous empêcher de garder une marque disgracieuse. Quels sont les gestes à adopter ? Comment aider à la cicatrisation ? Nous vous proposons quelques remèdes simples et naturels pour favoriser la guérison d’une brûlure.

La première chose à faire en cas de brûlure est de la refroidir. Ce geste simple va en limiter la gravité en réduisant l’ampleur des lésions. Lorsque vous vous brûlez, passez immédiatement la zone touchée sous l’eau fraîche (pas trop froide) pendant plusieurs minutes, jusqu’à la disparition de la douleur. Pour définir la gravité d’une brûlure ainsi que les gestes à appliquer par la suite, trois niveaux sont à distinguer.

Légère et superficielle, la brûlure du premier degré peut guérir spontanément au bout de quelques jours. Suite au choc thermique, la peau pèle et les cellules mortes sont éliminées. N’accélérez pas le processus en arrachant les peaux mortes, sous peine de fragiliser l’épiderme. Après une brûlure, la peau peut « tirer ». Inconfortable et douloureux, ce phénomène est le résultat de deux processus opposés. A la surface, la peau se dessèche et se rétracte. En profondeur par contre, elle s’étend suite à l’oedème. La brûlure du second degré engendre des lésions plus profondes au niveau de l’épiderme et peut nécessiter l’intervention d’un médecin ou d’une infirmière. Un risque d’infection est possible. Cette blessure plus sérieuse doit donc être nettoyée avec une solution antiseptique et protégée afin d’éviter la prolifération de bactéries au niveau de la zone touchée. Ce type de brûlure va provoquer des cloques qui vont se percer d’elles-mêmes. Une fois les bulles percées, une croûte va se former. La brûlure du troisième degré nécessite une prise en charge en milieu hospitalier.

Soigner une brulure légère et accélérer sa cicatrisation

Une brûlure mal soignée va laisser une cicatrice visible. Pour éviter celle-ci, il est nécessaire de hydrater et régénérer la peau pour l’aider à retrouver son élasticité. Il existe des remèdes naturels comme le gel d’aloe vera, des huiles végétales et les huiles essentielles qui peuvent être d’un grand secours.

Anti-inflammatoires, antalgiques, régénérantes et cicatrisantes, les huiles essentielles possèdent des vertus intéressantes. Appliquées après la brûlure, elles peuvent apporter à un soulagement immédiat.

Voici une liste d’huiles essentielles à privilégier en cas de brûlure. L’idéal consiste à avoir l’une ou plusieurs de ces huiles à portée de main pour pouvoir agir rapidement en cas de brûlure.

  • Huile essentielle de lavande aspic : cette huile possède des propriétés apaisantes et cicatrisantes importantes. Elle peut être appliquée pure sur une brûlure légère en premier secours.
  • Huile essentielle de lavande fine (à défaut de lavande aspic). Elle peut être appliquée pure sur une brûlure légère en premier secours.
  • Huile essentielle de menthe poivrée ou menthe champêtre : de part la présence de menthol, l’huile essentielle de menthe agit comme antalgique, anti-douleur et effet froid sur la zone du coup.
  • Huile essentielle d’arbre à thé : anti-infectieuse, anti-bactérienne, l’huile essentielle d’arbre à thé désinfecte les blessures et soulage la douleur. Elle peut être appliquée pure sur une brûlure légère en premier secours.
  • Huile essentielles de ciste et d’hélichryse : ces deux huiles essentielles sont reconnues pour leur excellentes propriétés régénérantes et cicatrisantes

Les supports :

Tout de suite après la brulure, évitez le gras, et appliquez uniquement du gel d’aloé vera. Soit pur ou mélangé avec une des huiles essentielles citées ci-dessus. Compter 1 goutte d’huile essentielle pour 1 cuillère à soupe de gel d’aloé vera. Le gel d’aloe, apaise immédiatement la peau, la hydrate et l’aide à sa cicatrisation. Vous pourrez l’appliquer toutes les 30 à 60 minutes.

Quand la peau commence à cicatriser vous pourrez appliquer une huile végétale ou un macérât et y ajouter une goutte d’huile essentielle de ciste ou hélichryse pour favoriser la cicatrisation :

Huiles végétales : argan, jojoba, bourrache, onagre, moringa, chanvre.

Macérats : calendula, arnica, millepertuis