Infections urinaires – quelles huiles essentielles utiliser ?

Infections urinaires

Mélangez les ingrédients ci-après :

Appliquer le mélange sur la bas ventre, assez légèrement pour faire pénétrer les actifs.

L’infection urinaire psycho-émotionnelle

Massez le bas ventre deux à trois fois par jour jusqu’à amélioration.

A savoir :

Pour lutter contre l’infection urinaire, il est recommandé d’effectuer également une cure avec de l’extrait de canneberge (sans sucre et sans additifs). De supprimer totalement le sucre (éviter aussi les jus de fruits, les sucres cachés). Prendre des bains de siège avec du bicarbonate de sodium.

Si vous souffrez régulièrement de ce type d’infection vous avez une forte probabilité d’être affecté par une candidose. Vous pourrez effectuer un test très simple qui vous permettra de le savoir sur le site ci-après https://clubequilibrenaturel.com/candida-albicans/

Les huiles essentielles expectorantes

Une huile essentielle expectorante permet d’augmenter l’expulsion du mucus de la trachée ou des bronches par de l’expectoration ou de la toux.

Les huiles essentielles riches en oxydes terpéniques ont des propriétés expectorantes et aussi décongestionnantes respiratoires. Ce sont ces molécules couramment rencontrées dans les huiles essentielles qui stimulent les glandes exocrines ayant une action pulmonaire et digestive.

Vous trouverez ci-après une liste non exhaustive d’huiles essentielles expectorantes  qui permet de sélectionner celle ou celles qui sont le mieux adaptées à vos besoins.

Oxydes terpéniques – Propriétés biologiques générales

  • Expectorants +++, mucolytiques ++, décongestionnants broncho-pulmonaires ++ ; (par ex. : HE Eucalyptus globulus à 1,8-cinéol qui stimule les glandes à mucine)
  • Toniques circulatoires (améliore les échanges vasculaires et énergétiques)
  • Activateurs métaboliques
  • Anti-inflammatoires
  • Anti-infectieux (antibactériens modestes, antiviraux, antiparasitaires)
  • lmmunomodulants
  • Positivants + +

Oxydes terpéniques – Toxicité – précautions d’usage

Les oxydes terpéniques sont dans I’ensemble peu toxiques, sauf en cas d’emploi excessif ou elles peuvent provoquer des nausées, vomissements, vertiges, désorientation.

  • L’ascaridiole est hépato et neurotoxique, inscrit en liste 2 des substances vénéneuses; attention donc à son emploi chez le nourrisson et le jeune enfant.
  • L’eucalyptol de synthèse ou rectifié (contre façon) peut être irritant pour les voies respiratoires. Attention à I’assèchement possible provoqué par des applications cutanées excessives d’Eucalyptus globulus. En outre, I’eucalyptol est contre indiqué chez I’asthmatique. L’huile essentielle d’Eucalyptus globulus présente une toxicité à la dose de 4 ml, per os.
  • Le menthofurane (présente dans la Menthe pouliot) est toxique.

Oxydes terpéniques – Structure moléculaire

Les Monoxydes terpéniques

  • 1,8-cinéol ou eucalyptol présent dans les Myrtaceaes (eucalyptus, niaouli, myrte corse), les Lauraceae (laurier, ravintsara), les Lamiaceae (romarin, lavande) et les Zinsiberacae (cardamome) : expectorant +++, stimule les glandes à mucine et I’activité ciliomotrice de la muqueuse bronchique, antibactérien souvent actif sur Staphylococcus aureus, immunomodulant en augmentant les beta-gamma-globulines.
  • Linaloloxyde (présent dans l’hysope couchée) : atoxique et très actif dans la crise d’asthme, anti-inflammatoire, expectorant, antiviral, surtout sur le virus respiratoire syncitial.
  • Pipéritonoxyde (présent dans la menthe à longues feuilles) : anti-inflammatoire, antiviral actif sur les virus enveloppés, antiparasitaire actif sur oxyures et tænia.

Les Monoxydes sesquiterpéniques

  • Bisabololoxydes A, B, C (camomille allemande)

Les Monoxydes franciques

  • Menthofurane (menthe suave) toxique

Les Dioxydes terpéniques

  • Ascaridiol est un peroxyde du (chénopode, boldo) antiparasitaire actif + + + sur I’ascaris, hépato et neurotoxique.

Huile essentielle Litsée

Huile essentielle de Litsée

L’huile essentielle de litsée est l’huile essentielle pour les personnes qui manquent de confiance  et  vivent dans le doute. Elle est sédative du SNC (système central nerveux) et équilibrante du SNA (système nerveux autonome). 

Nom botanique : Litsea cubeba

Origine : Asie (Vietnam, Chine)

Partie utilisée : fruits

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : fraîche, citralée et fruitée, rappelant celui du lemongrass ou de la citronnelle en un peu plus fleuri
  • Apparence : liquide 
  • Couleur : jaune pâle à jaune foncé

Principaux composants biochimiques :
Monoterpènes, sesquiterpènes, alcools, esters, cétones, aldéhydes (environ 85%)

  • Citral (Géranial + Néral) (55,00 à 82,00%)
  • D-Limonène (<= 20,00%)
  • Linalol (<= 5,00%) 6-Méthyl-5-hepten-2-one (MHO) (<= 5,00%)

Allergènes : Citral (Géranial + Néral) (55,00 à 82,00%), D-Limonène (<= 20,00%), Linalol (<= 5,00%), Géraniol (<= 3,00%), Citronellol (<= 1,00%)

Principales propriétés en aromathérapie et indications thérapeutiques

  • Anti-inflammatoire +++
  • Anti-infectieuse, antifongique et antibactérienne variable
  • Tonique digestive, eupéptique + ; dyspepsies : digestif
  • Désodorisante
  • Galactogogue
  • Calmante, sédative +++ ; antidépresseur
  • Antalgique, anti-inflammatoire (arthrite, rhumatismes en général, tendinites)
  • Mycoses de la peau, acnés, peaux grasses

  • Angoisse, agitation, insomnie, dépression nerveuse ++, névrite virale ;

    • Ulcère gastro-duodénal, entérocolite inflammatoire + inappétence, insuffisance digestive.

Propriétés par système

• Digestion : flatulences, nausées, anorexie, indigestion
• Génito-urinaire :  reproduction, reproduction, stimule la production de lait
• Peau : acné, peau et cheveux gras, acné, dermatite, infections fongiques
• Respiration : tonique respiratoire, asthme, broncho-dilatateur.
• Système nerveux : équilibre les émotions, anxiété, stress
• Système cardio vasculaire : tonic cardiaque, soulage des battements irréguliers, et de l’hypertension.

Propriétés Energétiques

L’huile essentielle de litsée est sédative du SNC (système central nerveux) et équilibrante du SNA (système nerveux autonome)

  • Revitalise en cas de léthargie physique et psychique.
  • Anti-depressive
  • Apaise et combat les peurs, la dispersion, les phobies, la nervosité,
  • Aide à lutter contre l’insomnie, les problèmes de digestion psycho-somatiques
  • Stimule la concentration, la capacité analytique et rationnelle
  • Rend optimiste et souverain : chasse les pensées négatives, rend optimiste crée de l’harmonie autour de soi
  • Développe les qualités Yang

Propriétés Cosmétiques

  • tonifiante des tissus
  • purifiante (peaux à problèmes, acné)
  • régulatrice du sébum (séborrhée, peau et cheveux gras)
  • action sur la cellulite (huile de massage)
  • indiquée dans les cas de : furoncles, herpès simplex, boutons de fièvre, prurit, eczéma, plaies, varicosités (vaisseaux éclatés)

Exemples d’utilisations

Manque d’appétit : 4 ml d’huile essentielle de Bergamote bio + 3 ml d’Ylang Ylang + 1 ml de Sauge. A diluer dans 100 ml d’huile végétale. Massez le plexus solaire et la voûte plantaire avec quelques gouttes du mélange

Stress, nervosité :
Diffusion : verser dans votre diffuseur 2 gouttes d’huile essentielle de Litsée + 2  gouttes d’huile essentielle de Marjolaine + 2 gouttes d’huile essentielle de Lavande.

Huile de massage relaxante : diluer maxium 5 à 10 gouttes d’huile essentielle de Litsée dans 100 ml d’huile de base (macadamia, noyaux d’abricot, amande douce ou sésame)

Noix de lavage aux huiles essentielles : Une dizaine de gouttes d’huile essentielle de litsée dans votre lessive ou sur les boules de lavage, votre linge sera agréablement parfumé.


Contre-indications

Aucune connue aux doses physiologiques. Ne pas dépasser 10% de dilution en application cutanée.
Huile essentielle photo sensibilisante. Utilisez-la de préférence le soir et attendez au moins 6 heures avant de vous exposer au soleil.  

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.

Huile de Karanja

L’huile de Karanja ou de Pogamia (Pongamia glabra) est est particulièrement intéressante pour lutter contre les signes du vieillissement cutané notamment liés au soleil. Ses en actifs assainissants sont appréciées dans les cosmétiques pour peaux à problèmes et à imperfections.

INCI : Pongamia Glabra (Seed) Oil

Pays d’origine : Inde

Mode d’extraction : L’huile de Karanja biologique est extraite par première pression mécanique à froid des graines broyées, puis désodorisée.

Principaux constituants

L’huile de Karanja est riche en acides gras : acide palmitique (12-14%), acide stéarique (11-13%), acide oléique (45-47%), acide linoléique (16-18%), acide linolénique (1,5-3,5%), acide béhénique (3-5%) et contient également du Karanjin (2-3%) et du Pongamol (0,4-0,7%) qui sont des agents anti-UVA/UVB.

Le taux d’ insaponifiables est de 1-3%.

Caractéristiques organoléptiques

  • Odeur : caractéristique
  • Apparence : liquide huileux
  • Couleur : rouge

Caractéristiques physico-chimiques

Densité à 20°C : 0,910 – 0,940
Point éclair : > 210°C
Soluble dans les solvants organiques non polaires et les huiles naturelles.

Propriétés :

  • actif anti-âge hydratant
  • agent purifiant et texturant
  • agent anti-bactérien
  • agent filmogène au toucher doux

Conseils d’utilisation

L’huile de Karanja est connue pour ses propriétés cosmétiques et médicinales. Dans l’industrie pharmaceutique et médecine ayurvédique elle est utilisée pour les affectations cutanées comme le vitiligo, l’herpes et le leucoderme. Dans les cosmétiques elle est utilisée comme actif en raison de ses propriétés anti-bactériennes, anti-inflammatoires, régénérantes et anti-âge mais aussi pour sa capacité de pouvoir absorber les rayons UVA et UVB.

Vous pourrez l’utiliser comme actif pour la fabrication de vos cosmétiques maison protecteurs :
– huiles, laits ou crèmes solaires
– crèmes anti-âge
– soins capillaires (cheveux secs, cheveux colorés)

Conservation : Conserver l’huile de Karanja l’abri de la lumière, de la chaleur et de l’humidité, à température inférieure à 20°C.

Dosages :

Très active, l’huile de Karanja doit être diluée avec une autre huile végétale ou intégrée dans un cosmétique « maison ». Elle ne s’applique pas pure sur la peau. Vous trouverez ci-après les indictions pour so dosage selon les utilisations :

  • de 1 à 80% pour les produits visage
  • de 1 à 30% pour les produits corps
  • de 1 à 15% pour les produits corps enfants
  • de 1 à 18% pour les produits solaires adultes
  • de 1 à 8% pour les produits solaires enfants

Précautions d’usage :

  • Ne pas utiliser pure.  Ne pas appliquer l’huile de Karanja pure sur la peau.
  • Toujours respecter les dosages recommandés.
  • Ne pas ingérer. Usage externe uniquement.
  • Éviter le contact avec les yeux.
  • Il peut exister des cas d’allergie au Karanja. Toujours faire un test de tolérance dans le pli du coude 48 h avant utilisation pour vérifier qu’il n’y a pas de réaction.
  • Cette huile peut légèrement chauffer la peau après application d’huile de Karanja. Cet effet passager témoigne de l’activité puissante de l’huile.
  • Ne pas utiliser sur les enfants de moins de 6 ans.

Recette cosmétique maison : huile sèche protectrice corps & cheveux

Très facile à réaliser cette huile au toucher sec peut s’appliquer sur le corps et les cheveux. Votre préparation sera nourrissante, régénérante, protectrice, anti-UV.

Ingrédients pour 100 g

Préparation: Peser les ingrédients un à un dans le bécher. Bien mélanger. Conditionner dans le flacon en verre.

Conseils d’utilisation : Appliquer sur le corps en massant pour bien faire pénétrer. En soin capillaire pour la plage, appliquer sur cheveux secs ou humides.

Huile essentielle Menthe bergamote

L’huile essentielle de menthe bergamote fait partie des huiles essentielles du système nerveux en raison de ses propriétés équilibrantes (sur le SNA) et tonifiantes. Elle est souvent recommandé dans les cas de fatigue physique et d’impuissance et fatigue sexuelle masculine. Elle est utilisé en parfumerie, cosmétique et savonnerie.

Nom botanique : Mentha citrata

Origine : Inde

Culture : sauvage

Partie utilisée : parties aériennes

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : Citronnée, fraiche, mentholée
  • Apparence : Liquide mobile limpide
  • Couleur : Incolore à jaune


Principaux composants biochimiques

  • Acétate de Linalyle
  • Linalol
  • Menthol
  • Alpha-terpineol 

    Allergènes présents : D-Limonène, Linalol

 

Principales propriétés en aromathérapie

  • Equilibrante nerveuse+++
    – action sur le SNA
    – action sur le système végétatif
  • Antispasmodique++
  • Tonique+++
    – tonique sexuelle masculin, asthénie et impuissance sexuelle, stimulante ovarienne
    – épuisement général : tonique, revitalisant physique
  • Prostatite, cystite
  • Anti-inflammatoire
  • Troubles du tube digestif, ballonnements, flatulences, nausées, vomissements,  coliques,  parasites  intestinaux
  • Insuffisance hépatique et pancréatique : active ces fonctions.

Propriétés Energétiques

  • stimulante, tonifiante, rafraîchissante 
  • aide à trouver sa place et à reconnaître sa propre valeur
  • tonifie, revitalise en cas d’épuisement mental, dépression,asthénie nerveuse, burn out, épuisement : huile essentielle euphorisante, revitalisante physique et psychologique, tonique.

Exemples d’utilisation

Coup de fatigue : Quand on se sent submergé par le travail, que I’on a I’impression que son efficacité mentale diminue, la menthe bergamote permet de stimuler et  redonner une impulsion dynamique: respirer directement l’huile essentielle de Menthe bergamote au flacon ou  diffuser un mélange des huiles essentielles de menthe bergamote, géranium rosat et citron.

Vous pouvez aussi appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de menthe bergamote dans la paume des mains et la respirer profondément.

Parasites intestinaux : appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de menthe bergamote préalablement diluées dans une huile végétale ou une crème neutre  sur le ventre 2 à 3 fois par jour et prendre mélangé avec du miel ou dans de l’huile d’olive une à deux gouttes par voie orale

Notes culinaire : vous pouvez aromatiser l’huile d’olive avec cette huile essentielle pour accompagner vos salades ou grillades

Contre-indications

Ne pas utiliser l’huile essentielle de menthe bergamote chez l’enfant et la femme enceinte ou allaitante. Les préparations à base de menthol ne doivent pas être administrées au niveau du visage, chez les jeunes enfants, en raison de risques de spasmes de la glotte.  Réaction allergique au menthol possible. 

L’utilisation de de l’huile essentielle de Menthe est à proscrire lors de la prise de remèdes homéopathiques.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.

Huile essentielle sauge sclarée

L’huile essentielle de Sauge sclarée est l’huile essentielle de la sphère génitale et l’huile essentielle de la femme en raison de ses effets sur les troubles menstruels. Mais elle a de nombreuses autres propriétés qui sont aussi utiles chez l’homme ou pour une utilisation cosmétique. Sur un plan énergétique elle est stimulante pour les personnes résignées. Elle réveille la créativité, redonne le courage de réaliser des projets créatifs.

Nom botanique : Salvia sclarea

Origine : France, Balkans, Slovenie

Partie utilisée : parties aériennes

Principales caractéristiques organoleptiques

  • Odeur : herbacée, tabacée, note de foin
  • Apparence : liquide
  • Couleur : incolore à jaune brun

Principaux composants biochimiques

  • Linalyl acétate : 54,00 à 78,00%
  • Linalol : 6,50 à 24,00%
  • Germacrène D : <= 14,00%

Allergènes : Linalol (6,50 à 24,00%), D-Limonène (<= 3,00%), Géraniol (<= 2,00%)

Principales propriétés en aromathérapie et indications thérapeutiques

  • Oestrogen-like, le sclaréol contenu dans cette huile essentielle imite les oestrogènes :
    Salvia sclarea = oestrogen -like sur fond thyroidien (émotionnel), chaud
    Salvia officinalis =oestrogen-like sur fond hypophysaire (mental), froid
    – Affections génitales des jeunes filles
  • Aménorrhées ++++, dysménorrhées, règles excessives, douleurs lombaires
    – Leucorrhées, régularise le cycle menstruel
    Utérotonique
    PMS, troubles de pré-ménopause +++, troubles de la trophicité vaginale.
    Infections génitales liées à une insuffisance hormonale
    – Migraines cataméniales (migraines menstruelles)
  • Antispasmodique et rééquilibrant
    – Dépression, excès nerveux, jeunes filles sensibles, pour calmer les  » débordements émotionnels « 
  • Anti-inflammatoire: cystites des jeunes filles
  • Neurotonique et antidépressive : < suite de rupture ), relaxante, apaisante.
  • Améliore la circulation artérielle, phlébotonique : varices, jambes lourdes, hémorroïdes .
  • Aphrodisiaque (manque d’appétit sexuel)

Propriétés cosmétiques

  • L’huile essentielle de sauge sclarée est une essence à senteur  » musquée-ambrée, très utilisée en parfumerie ou déodorants. Elle entre dans la composition des eaux de Cologne et des parfums masculins. C’est un excellent fixateur des parfums.
  • Elle diminue la transpiration excessive (vous pourrez la diluer dans un gel douche, du gel d’aloé vera ou un lait corporel neutre en association avec l’huile essentielle de géranium qui est également excellente pour la femme et la période de la ménopause)


Propriétés Energétiques

  • L’huile essentielle de Sauge sclarée est associée au chakra du cou
  • Couleur : bleu clair revitalise, stimule, dissout les tensions
  • libère de I’entêtement et de l’étroitesse d’esprit
  • rend euphorique, éloigne peurs, soucis, mélancolie, dépressions et paranoia
  • aide à prendre la vie plus légèrement, idéale en cas de « midlife crisis »
  • on dit aussi que c’est l’huile essentielles des jeunes fille, car elle aide à franchir l’étape ambivalente de 12 à 25 ans, pleine de tiraillement paradoxaux (refus de grandir)
  • stimule inspiration et créativité (diffuseur régulièrement l’huile essentielle)
  • renforce la confiance en soi, ouvre de nouvelles perspectives
  • ouvre la porte de notre subconscient, clarifie et facilite I’interprétation de nos rêves

Autres informations :

Si vous recherchez des réponses à vos questions, formulez-les à haute voix avant de vous coucher et appliquez une goutte d’huile essentielle de sauge sclarée sur l’oreiller. Répétez I’opération plusieurs soirs de suite jusqu’à devenir sûr de Ia réponse reçue. Posez un bloc-notes à côté du lit pour noter les révélations apparues dans vos rêves.

Notes culinaires : L’huile essentielle de sauge sclarée est utilisée en liquoristerie, pour aromatiser certains vins et liqueurs au goût de muscat. Marmelades, desserts aux fruits ainsi que certaines soupes peuvent aussi profiter de sa note aromatique douce.

Contre-indications

L’huile essentielle de Sauge sclarée ne doit jamais être prise avec de I’alcool ou une autre drogue même à un niveau olfactif. EIle est aussi déconseillée pour les femmes qui ont eu un cancer du sein car elle stimule légèrement les oestrogènes.

Toujours respecter les précautions d’usage des huiles essentielles.

 

Base lavante neutre et huiles essentielles

Profitez des bienfaits des huiles essentielles dans votre gel douche, savon liquide ou dans le bain.

Les huiles essentielles se diluent bien dans une base lavante neutre (gel moussant neutre, gel douche ou bain moussant, savon liquide, savon noir, shampoing neutre) mais certaines précautions sont à respecter :

  • N’utilisez seulement des huiles essentielles pures, non dermocaustiques et donc non irritantes pour la peau.
  • Si vous avez la peau sensible, faire un test d’allergie au préalable.
  • Bien agiter votre mélange savon neutre et huiles essentielles avant chaque emploi.
  • Eviter le contact avec les yeux. Tenir hors de portée des enfants.
  • Il ne faut jamais verser les huiles essentielles directement dans l’eau car elles ne sont pas hydrosolubles !

Les huiles essentielles pour le bain ou la douche  :

Gel moussant neutre aux huiles essentielles – dosages :

Pour des mélanges personnalisés avec des huiles essentielles ne pas dépasser les dosages ci-dessous :

  • Adultes : rajouter maximum 50 gouttes d’huile essentielle à 250 ml de base neutre. 
  • Enfants : rajouter maximum 10 gouttes d’huile essentielle à 250 ml de base neutre. 
  • Agiter quelques minutes jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. 
  • Agiter avant chaque nouvelle utilisation.

Sport – quelles huiles essentielles utiliser ?

Une activité physique régulière est vivement recommandée pour maintenir un bon état de santé d’autant plus que celle-ci est source de bienfaits physique et psychique. Afin d’en tirer un maximum de profit, il est important de prévenir les traumatismes mais aussi d’augmenter ses capacités à l’effort. Les massages, les bains aux huiles essentielles, les cataplasmes d’argiles, sont autant de solutions naturelles qui s’offrent à vous pour un bien-être optimal et cela quel que soit votre niveau de la pratique sportive.

Il est important de s’échauffer doucement avant toute activité physique et aussi effectuer des étirements par la suite.
L’hydratation (eau de source) est indispensable pour permettre à l’organisme d’évacuer les déchets organiques responsables pour la plupart de douleurs musculaires, tendineuses et articulaires. Les huiles essentielles detox peuvent d’ailleurs soutenir ce processus.

Les huiles essentielles aident le sportif avant et après l’effort. Avant l’effort, elles permettent d’accélérer l’échauffement des tissus et d’améliorer la performance. Après l’effort, elles limitent la fatigue musculaire, contribuent à drainer les toxines métaboliques et réduisent ainsi le temps de la récupération.

Notre liste ci-après vous aidera à constituer votre trousse avec les huiles essentielles en fonction de vos besoins :

Les huiles essentielles pour le sport

Comment utiliser les huiles essentielles?

Diluez 2-3 gouttes de l’huile essentielle de votre choix dans l’équivalent d’une c.à.c d’huile végétale, du gel d’aloe vera ou une crème neutre avant de frictionner ou masser doucement vos muscles et articulations sollicités.

Gel fraîcheur pour améliorer le confort et les capacités respiratoires 
dans le creux de votre main, mélangez une noisette de gel d’aloé vera avec 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus radiata et 1 goutte d’huile essentielle d’Eucalyptus globulus. Massez au niveau de votre plexus solaire et le haut du dos.

Huile de massage après le sport
Dans 10 ml de macérât d’arnica, ajouter 40 gouttes d’huile essentielle de Romarin à camphre + 40 gouttes de Gaulthérie  +  40 gouttes de Basilic exotique + 20 gouttes d’Helichryse.
Masser les muscles avant l’effort avec une noisette du mélange. 

Huile de massage anti coup de pompe
Dans 30 ml d’huile de Nigelle, ajoutez 120 gouttes d’huile essentielle d’Epinette Noire + 120 gouttes d’huile essentielle de Pin sylvestre. Une noisette de ce mélange à appliquer en massage au niveau de la zone « reins », 2 à 3 fois/jours.

Cataplasme chaud à l’argile après l’effort
Mélanger de la poudre d’argile montmorillonite ou verte et de l’eau tiède dans un récipient dans le but d’obtenir une pâte homogène assez consistante. Disposez une couche épaisse (d’environ 1 cm d’épaisseur) sur la zone concernée. Enveloppez d’un film transparent pour éviter que tout dégringole. Laisser poser min 2 heures et rincer.

Bain relaxant
Détendez-vous physiquement et mentalement avant et après l’effort avec un bain relaxant et décontractant musculaire. Diluez dans votre bain moussant (base neutre) 4 gouttes d’huile essentielles de lavandin super  avant de l’ajouter dans l’eau de votre bain pour vous offrir une détente optimale pour un esprit et des muscles reposés.
Vous pourrez aussi imbiber des sels d’Epsom avec l’huile essentielle et l’ajouter à l’eau de votre bain.

Baume de massage du sportif
Ce baume nourrissant contient une synergie d’huiles essentielles aux propriétés analgésiques, qui permettent de détendre et de soulager les zones musculaires douloureuses.

Ingrédients :
19 g Beurre de Cacao biologique pastilles
25 g Huile de Chanvre bio
4,5 g Cire d’Abeilles biologique
4 gouttes Vitamine E
23 gouttes huile essentielle gingembre (bio)
7 gouttes  huile essentielle genièvre (bio)
18 gouttes huile essentielle menthe poivrée (bio)

Préparation : Faire fondre le beurre de cacao et la cire d’abeille vers 70°C. Hors du feu, à 55°C, ajouter l’huile de chanvre, la vitamine E et les huiles essentielles. Verser dans un pot et laisser solidifier quelques temps, avant de le placer au réfrigérateur.

Conseils d’utilisation : Appliquer sur toutes les zones sèches et/ou douloureuses de votre corps, et masser de bas en haut (vers le coeur) pour améliorer la circulation. Renouveler l’application autant de fois que nécessaire.

Les huiles essentielles à diffuseur dans la salle de sport :

Il est très intéressant également de diffuseur les huiles essentielles dans une salle de sport. Elle vont non seulement purifier l’air mais aussi traverser votre organisme par les voies respiratoires.
Voici notre sélection d’huiles essentielles à diffuseur au parfums et effets tonifiants et rafraîchissants :

La marque Huiles & Sens propose des synergies synergies prêtes à utiliser qui existent également en petits sprays :

Comment choisir la bonne huile essentielle de menthe ?

La menthe se cultive depuis l’antiquité et au total, on peut dénombrer jusqu’à 600 sortes de menthes différentes. De nombreuses huiles essentielles de menthe existent également. Elles ont toutes en commun d’être bons pour le foie et de favoriser la respiration métabolique de la cellule. Mais leurs autres propriétés varient en fonction de leur variété et leur origine et donc de leur composition biochimique. Apprenez ici à les distinguer et de choisir l’huile essentielles qui vous conviendra.

Menthe champêtre – Mentha arvensis

Origine : Népal

Odeur : Menthée, forte
Apparence : Liquide mobile limpide pouvant se cristalliser par abaissement de la température
Couleur : Incolore à jaune pâle

Principaux composants biochimiques

Menthol : 50,00 à 78,00%
Menthone : 5,00 à 20,00%
Menthyl acétate : <= 7,00%
Isomenthone : <= 6,00%
D-Limonène : 2,00 à 5,00%
Allergènes : D-Limonène (2,00 à 5,00%), Linalol (<= 0,50%)

Propriétés

  • Tonique stimulante, antalgique

Indications en aromathérapie

  • Céphalées (car antalgique et vasoconstrictrice)
  • Névralgies, sciatalgie, odontalgies
  • Anti-Infectieuse
  • Insuffisances hépatiques
  • Prurit

Menthe poivrée – Mentha piperita

Origine : France, Angleterre, Bulgarie, Grèce, Espagne, Hongrie

Odeur : Herbacée, fraîche et mentholée
Apparence : Liquide mobile limpide
Couleur : Incolore à verdâtre pâle

Principaux composants biochimiques

Menthol : 30,00 à 55,00%
Menthone : 12,00 à 32,00%
Cinéol 1,8 (Eucalyptol) : 3,00 à 14,00%
Isomenthone : 1,00 à 10,00%
Menthyl acétate : <= 10,00%
Néomenthol : <= 10,00%
Allergènes = D-Limonène (<= 5,00%), Linalol (<= 0,50%)

Propriétés

  • Tonique stimulante+++
  • Digestive, insuffisance hépatique
  • Antalgique, anesthésiante locale par effet froid)
  • Favorise la respiration cellulaire
  • Hormon-like

Indications en aromathérapie

  • Migraines, névrites virales
  • Asthénie physique et mentale
  • Prurit
  • Nausées, vomissements, dyspepsie
  • Hépatoprotection+++
  • Insuffisances hépato- pancréatiques
  • Sciatique, rhumatismes, zona
  • Favorise les règles

Menthe pouliot – Mentha pulegium

Origine : Espagne, Afrique du Nord, USA

Odeur : Herbacée, menthée
Apparence : Liquide mobile
Couleur : Jaune clair

Principaux composants biochimiques

Pulégone  : 80,00 à 90,00%
Allergènes : D-Limonène (<= 2,00%)

Propriétés

  • Mucolytique +++
  • Anti-inflammatoire, cicatrisante
  • Tonique et stimulante

Indications en aromathérapie

  • Mucoviscidose
  • Leucorrhées
  • Bronchite catarrhale
  • Insuffisances hépato-biliaires
  • Cellulite

Menthe verte – Mentha spicata

Menthe douce, Nanah

Origine : Maroc

Odeur : Impression de fraicheur, rappelle l’odeur de la feuille
Apparence : Liquide mobile limpide
Couleur : Incolore à jaune verdâtre

Principaux composants biochimiques

  • Carvone : 55,00 à 75,00%
  • D-Limonène : 15,00 à 25,00%
  • Allergènes D-Limonène (15,00 à 25,00%), Linalol (<= 0,50%)

Propriétés

  • Anti-inflammatoire
  • Mucolytique
  • Cholérétique et cholagogue
  • Tonique hépato-digestive
  • Cicatrisante
  • Calmante

Indications en aromathérapie

  • Bronchites aiguës
  • Insuffisances hépato- pancréatiques
  • Leucorrhées


Menthe Bergamote – Mentha citrata

Menthe citronnée, menthe eau de Cologne, menthe Cologne

Origine : Inde

Odeur : Citronnée, fraiche, menthée
Apparence : Liquide mobile limpide
Couleur : Incolore à jaune

Principaux composants biochimiques

Acétate de Linalyle
Linalol
Menthol
Alpha-terpineol
Allergènes : 
D-Limonène, Linalol

Propriétés

  • Equilibrante nerveuse
  • Relaxante
  • Antalgique
  • Antispasmodique++
  • Tonique sexuelle masculine+ + +
  • Stimulante ovarienne

Indications en aromathérapie

  • Fatigue nerveuse
  • lnquiétude affective de  l’enfant
  • Asthénie sexuelle masculine
  • Insuffisance hépato-pancréatique

Menthe Buisson – Prostanthera melissifolia

Origine : Australie

Odeur : Florale avec une note d’agrumes, sucré
Apparence : Liquide
Couleur : transparent à jaune clair

Principaux composants biochimiques
alpha-pinene17.10%, limonene 1.98%
, para-cymene 1.12%
, 1.8-cineol 22.16%, linalool 11.63%, terpinene 4-ol 1.96%
, iso menthone  2.07%
, alpha-terpineol 0.86%, piperitone  31.52%
, aromadendrene 0.23%
, ledene  0.62%

Propriétés

  • anti-bactérienne
  • rafraîchissante

Indications en aromathérapie

  • énergisante
  • stimulante

Les huiles essentielles pour le bain

Un bain aromatique est idéal pour profiter des bienfaits des huiles essentielles.

Comme les huiles essentielles ne se dissolvent pas dans l’eau, il est nécessaire de les  mélanger au préalable à un solvant. Sans cela, les huiles seraient concentrées à la surface de l’eau ce qui pourrait irriter la peau. On peut ainsi, en fonction de l’huile essentielle, utiliser de la poudre de lait (2 à 3 cuillères à soupe), de la poudre d’algue (1 à 2 cuillère à soupe), un savon liquide ou une base lavante neutre (1 cuillère à soupe), du Solub-HE ou de l’huile végétale  (1 à 2 cuillères à soupe) ou fabriquer des sels de bain avec du sel d’Epsom

Il faut être particulièrement prudent avec les huiles essentielles irritantes.

Ne pas dépasser la dose de 10 gouttes par bain d’un adulte (3 gouttes pour un enfant) et ne pas rester plus de 20 minutes. Ajouter votre préparation aromatique juste avant de vous glisser dans l’eau.

Sels de bain aux huiles essentielles

Mélanger le ou les huiles essentielles de votre choix (maxi 10 gouttes) avec un peu d’huile végétale. Verser le mélange sur un verre de sel d’Epsom ou de gros sel et mélangez. Rajouter à l’eau du bain juste avant de vous plonger dans l’eau.

Bains relaxant

Pour un bain  relaxant, versez dans un solvant 4 gouttes d’huile essentielle de camomille, 4 gouttes d’huile essentielle de lavande et 2 gouttes d’huile essentielle de marjolaine.

Autre composition : huile essentielle de petit grain et huile essentielle d’orange (5 gouttes de chaque à diluer dans un solvant)

Bains amincissant

5 huiles essentielles sont indiquées pour vous aider à tonifier et affiner votre silhouette : huile essentielle de genièvrehuile essentielle de cyprèshuile essentielle de géraniumhuile essentielle de cèdre et huile essentielle de sauge. Pour constituer un mélange idéal : 2 gouttes de chaque, à verser dans un solvant  puis dans l’eau du bain. Terminez le bain aux huiles essentielles par une douche d’eau froide.

Bain tonifiant

On conseille l’utilisation de l’huile essentielle de Muscade, de l’huile essentielle d’orange ou de l’huile essentielle de romarin à cinéole.
3 gouttes de chaque, à dissoudre dans un solvant préalablement. Terminez le bain par une douche d’eau froide.

Vous pouvez également confectionner des recettes cosmétiques maison originale : pour un bain tonique confectionnez des galets effervescents pour le bain aux agrumes, ou des boules de neige effervescentes pour le bain.

Bain aphrodisiaque

Pour le bain aphrodisiaque optez pour une huile essentielle florale ci-après en ajoutant 5 à 10 gouttes maximum dans votre bain :

Bain anti-coup de froid

Dès les premiers signes de refroidissements ou d’état grippal prenez bain aromatique aux huiles essentielles :
3 gouttes d’huile essentielle Poivre noir (Piper nigrum)
3 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamonum camphora)
4 gouttes d’huile essentielle Thym à linalol (Thymus vulgaris L. linaloliferum) ou Thym à thujanol (Thymus vulgaris L. thujanoliferum)

Versez ce mélange dans l’eau du bain juste avant d’y vous glisser. Rester 15 minutes dans le bain et couchez vous tout de suite après.

Vous pourrez aussi verser vos huiles essentielles sur du sel d’Epsom qui favorise la détente musculaire. Compter l’équivalent d’un verre d’eau de sel d’Epsom pour un bain.

Bain transpirant

L’huile essentielle de Térébenthine est particulièrement indiquée pour réellement « transpirer ». Verser 10 gouttes dans un solvant (par ex. Solub-HE). Outre ses propriétés sudorales, l’huile essentielle de Térébenthine calme les douleurs rhumatismales ainsi que la toux grasse.

Bain fortifiant

Diluez le mélange ci-après avec votre base avant de l’ajouter dans l’eau du bain :
Huile essentielle Arbre à thé (Melaleuca alternifolia) : 4 gouttes
Huile essentielle Bergamote (Citrus aurantium) : 3 gouttes
Huile essentielle Eucalyptus radiata (Eucalyptus radiata) : 3 gouttes